Publié le

Et si la relance venait des seniors ? C’est en tout cas la promesse de la « silver économie » : la consommation des retraités dynamise certains secteurs et pourrait bien constituer l’accélérateur de notre économie. Décryptage

La "silver économie", c’est quoi ?

C’est la filière industrielle de l’ensemble des produits et services destinés aux plus de 60 ans, bref, ces ex-"baby-boomers" qui ont maintenant des cheveux argents. Cette filière concerne tous les produits et services qui, face à ce "papy boom", devraient permettre d’améliorer l’espérance de vie sans incapacité ou d’aider au quotidien les personnes âgées dépendantes et ceux qui les aident.

Un "Papy boom" qui donne des cheveux blancs… à la planète !

Il y aurait aujourd’hui 900 millions de personnes âgées dans le monde.

En 2005, un Français sur cinq était âgé de plus de 60 ans. En 2035, la proportion sera de un sur trois. Le nombre des seniors devrait connaître une hausse de 80 %. Et si 1 million de Français ont plus de 85 ans aujourd’hui, ils seront 4 millions en 2040 et 4,8 en 2050 !

La France fait donc face à un défi démographique d’ampleur… Mais un tel raz-de-marée implique également une consommation et des besoins spécifiques qui sont autant de potentiels de croissance.

Quels sont les secteurs concernés ?

La silver économie est une "économie" transversale qui trouve des déclinaisons dans tous les marchés ! Le vieillissement de la population est en effet une véritable "lame de fond" qui va impacter tous les secteurs.

Selon une enquête du Crédoc de 2010, les seniors assureront dès 2015 une majorité des dépenses sur les différents marchés : 64 % pour la santé, 60 % pour l’alimentation, 58 % l’équipement, 57 % les loisirs, 56 % des dépenses d’assurance… Déjà, ce sont les seniors qui déterminent une large majorité de la consommation française, disposant globalement d’un pouvoir d’achat et d’une épargne qui dégagent un marché potentiel pour tous les secteurs de l’économie liée à l’âge : bien-être, adaptation et sécurisation du domicile, transports, loisirs, santé, équipements, etc.

Un coup de jeune pour la croissance !

Ce second souffle de l’économie n’est pas une promesse lointaine : la Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques (DARES) estime que la silver économie peut entraîner 300 000 créations d’emplois nettes d’ici à 2020.

La croissance attendue du PIB français issu de la silver économie est de 0,25% par an.

Des entreprises se positionnent déjà sur cette tendance de fond. Des exemples ? Une solution innovante pour protéger les hanches en cas de chute du nom de Fallsafe est commercialisée depuis 2010, tandis qu’un simulateur de vieillissement a été créé pour sensibiliser aux difficultés rencontrées par les personnes âgées. Moteur de croissance, donc ? C’est aussi le pari que fait le gouvernement avec la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, adoptée à la mi-septembre après qu’un contrat de filière ainsi qu’un fonds d’investissement avaient été mis en place.

La retraite des seniors, loin d’être un retrait, pourrait bien apporter à notre économie une nouvelle jeunesse.

Un focus sur les actions du gouvernement