Publié le

Les déplacements professionnels rendent-ils précaire la santé des collaborateurs ? Alors que l’impact des voyages d’affaires est incontestable pour l’activité économique d’une entreprise, c’est la santé de ses collaborateurs qui a tendance à trinquer ! Profits et santé sont-ils donc si antinomiques ?

Les voyages d’affaires : un outil commercial parfois incontournable

En dépit de progrès techniques indéniables et du développement des technologies de la communication, les voyages d’affaires restent une partie intégrante de la vie de nombreuses entreprises et répondent efficacement aux besoins stratégiques de développement commercial. 40% des prospects deviennent des clients grâce à des réunions présentielles, 16% seulement lorsque celles-ci sont organisées à distance. 1 dollar investi dans un voyage d’affaires génèrerait une augmentation du chiffre d’affaires de 12,5 dollars. L’expérience est donc différente et bien plus rentable lorsque les participants se retrouvent face à face.

La face cachée du glamour

Si les chiffres sont là pour plaider pour les voyages d’affaires, les effets néfastes sur la santé sont monnaie courante. Mieux vaut alors éviter la politique de l’autruche : des collaborateurs fatigués, stressés, en manque de temps libre verront la qualité de leur travail impactée.

Derrière l’excitation du déplacement, les facteurs venant impacter le bien-être du voyageur sont légion. Outre le décalage horaire qui peut perdurer jusqu’à 6 jours après le vol, le voyageur présente cent fois plus de risques d’attraper un rhume dans le confinement d’un avion. De même, l’absence de vrais repas, le manque de temps pour faire du sport ou une consommation accrue d’alcool peuvent favoriser, à terme, l’obésité ou le vieillissement chez le voyageur fréquent.

Haro sur le stress ! Voyager un samedi ou un dimanche ? En classe éco ? Avec une mauvaise connexion Internet ? Ces facteurs, à première vue anodins, sont pourtant susceptibles de générer des pics de tension impactant fortement le bien-être des individus. Selon les personnalités, les voyages fréquents peuvent aussi accroître un sentiment de solitude ou d’angoisse liés aux risques du transport aérien ou du terrorisme. Si le stress des voyageurs et leur bien-être étaient davantage pris en compte, leur productivité pourrait augmenter de 30% !

Santé de l’entreprise ou santé du collaborateur : pourquoi choisir ?

Comment retrouver l’équilibre entre des voyages d’affaires nécessaires, et le bien-être des collaborateurs ? Des programmes initiés par les directions des ressources humaines, ou l’utilisation de la technologie peuvent être des pistes à étudier.

Prendre l’avion fatigue… Le train peut-il dans certains cas s’y substituer ? Si non, une escale est-elle évitable ? Des programmes de gestion du stress peuvent aussi être développés par les directions des ressources humaines. Le voyageur pourrait se voir proposer du télétravail post-voyage, une plus grande flexibilité horaire, ou bénéficier de "bleisure" - fusion de business et leisure : quelques jours supplémentaires sur place pour les loisirs.

La technologie entre également en scène pour faciliter la vie des voyageurs. Même en voyage d’affaires, l’innovation n’est jamais bien loin : des check-in de chambre d’hôtel et room service en un seul clic aux cadenas de valises Bluetooth, elle peut aussi contribuer à la diminution du stress. Et au rythme où le progrès avance, l’innovation au service des salariés n’a pas fini de nous surprendre.

Enfin, rassurer en sécurisant : des entreprises ont recours à des applications pour localiser leurs salariés et les contacter instantanément en cas de crise majeure. Ces systèmes produisent aussi des alertes retards ou renseignent les voyageurs sur les troubles politiques, incidents terroristes ou catastrophes naturelles. Une assurance complémentaire en cas de maladie grave, évacuation médicale, kidnapping peut alors être justifiée.

Ainsi le bien-être se transforme-t-il en bien-vivre ! Car le voyage d’affaires est une expérience qui pour être bien vécue, doit être pensée en amont. Alors, le couple est-il toujours irréconciliable ?

Retrouvez tous les détails de cette étude dans le livre blanc de MAXIS Global Benefits Network.