Publié le

A voir les maisons les plus écologiques du monde (comme les Earthships), on aurait presque l’impression qu’elles ne sont réservées qu’aux personnes pouvant s’installer au milieu de nulle part et tout construire autour d’un puits canadien…

Mais quand on habite en ville, dans un bâtiment datant des années 50, est-on condamné à la mauvaise conscience écologique ? Heureusement non. De nombreux constructeurs proposent désormais des innovations pour rendre les appartements un peu plus verts. 5 pistes pour croire en un immeuble écologique.

1 - Produire de l’électricité avec ses vitres

L’énergie solaire c’est l’idéal ; mais où installer des panneaux solaires si on n’a pas accès au toit ? Wysips® Glass, imaginé par la société française Sun Partner Technologies, est une cellule photovoltaïque translucide qui s’intègre dans le vitrage. Vos fenêtres deviennent donc des panneaux solaires. En conservant 70% de transparence, le vitrage récupère autour de 30W/m² : de quoi alimenter par exemple les volets roulants ou le thermostat d’une pièce… La commercialisation est prévue pour 2016.

2 - Récupérer la chaleur de sa douche

Lorsque vous prenez une douche, l’eau à 37°C part par la bonde. Dommage de perdre cette énergie ! L’échangeur Obox fabriqué par Ehtech, qui s’installe après l’évacuation, utilise cette chaleur pour chauffer de l’eau froide et redonner au ballon de l’eau à 34°C. Résultat : on économise, selon le constructeur, 50% d’eau chaude par douche. Cette solution astucieuse est disponible actuellement pour environ 1 000€.

3 - Utiliser un super-isolant

L’aérogel de silice est un nouveau matériau étonnant qui ressemble à de la fumée solide. Ultraléger et composé à 99,5% d’air, l’aérogel se montre trois fois plus isolant que la laine de verre. Il permet d’imaginer des isolations extrêmement fines. Son principal défaut : une très grande fragilité. Pour pallier cela, les industriels, comme Cabot par exemple, proposent des panneaux ou des peintures contenant des particules d’aérogel. Mais les prix restent encore élevés : comptez 100€ pour un panneau de 60 cm de côté.

4 - Adapter son chauffage au plus juste

Comme les téléphones sont devenus des Smartphones, les thermostats deviennent des "thermosmarts" ! Par exemple, Scypho propose un thermostat consultant les prévisions météo mais aussi "apprenant" les habitudes des occupants (quand ils partent pour leur travail par exemple). Résultat : il adapte continuellement la température de la maison. Le gain attendu sur la facture d’électricité est conséquent puisque le constructeur table sur une baisse de 30% !

5 - Opter pour un compteur intelligent

Smart-Contacteur de la société Ogga est un interrupteur "intelligent" connecté à votre compteur électrique pour optimiser la consommation de l’ensemble de la maison : d’une pression vous lancez le chauffage ou coupez la veille de vos appareils pour une plus grande sobriété énergétique. En outre, vous pouvez suivre au plus près votre consommation sur votre Smartphone ou votre tablette.

Avec ces solutions, dès à présent (ou dans un futur proche) abordables, votre appartement aussi peut se mettre au vert !

Présentation du concept Wysips® Glass