Objets connectés : vrais outils ou super gadgets ?
Publié le

Objets connectés : vrais outils ou super gadgets ?

Depuis quelques années, les objets connectés se sont invités dans nos vies pour les révolutionner. De l’avis de tous, ils sont les outils du futur et seront bientôt incontournables de notre quotidien. Mais derrière l’emballement médiatique, que peut-on vraiment attendre de ces objets et quel en est l’usage réel du public ?

Transcription de l'infographieTranscription

Un marché en plein essor…

Les Objets Connectés (ou OC, ou IoT en anglais) sont un marché en plein boom. Prenons par exemple les montres connectées. Entre 2013 et 2014, leur vente a explosé : + 428% (35 000 vs 150 000).

D’ici 2020, 2 milliards d’objets connectés seront vendus en France(1) et entre 50 et 80 milliards dans le monde(2), au point de représenter jusqu’à 10% du PIB mondial.

… Mais qui a encore du chemin à faire….

Aujourd’hui, seuls 0,6% des objets qui nous entourent sont connectés.

Certes, la demande est là, puisque 70% des Français souhaitent s’en procurer… Mais 63% des Français considèrent que ces produits sont encore trop chers, et donc seuls 50% envisagent de s’en acheter(3). Tous les freins ne sont d’ailleurs pas que liés au prix : 76% des Français craignent ainsi une certaine dépendance à ces objets.

Pour ces raisons, le profil d’utilisateur est encore limité à celui des "early adopters" : C’est un homme (65%), majoritairement jeune, entre 15 et 25 ans (38%), et francilien (35%).

*La révolution par l’usage est en cours ! *

Malgré une relative lenteur à entrer dans les mœurs, la révolution semble bien en marche et les usages se développent. Les utilisateurs s’équipent en objets connectés principalement pour :

  • Mieux surveiller leur santé : 50% des Français voudraient ainsi d’un objet connecté pour surveiller la qualité de leur sommeil et 65% pour prévenir certaines maladies(4).
  • Pratiquer plus de sport : En 6 ans seulement, les applicationss Runtastic ont été téléchargées plus de 140 millions de fois dans le monde.
  • Réaliser des économies d’énergie : 90% des foyers seront équipés du compteur intelligent EDF d’ici 2021.
  • Des solutions domotiques pour la maison : les opérateurs (Orange, Bouygues, SFR, etc) proposent désormais tous des offres qui intègrent des objets connectés de domotique.


    (1) Etude GFK 2015
    (2) Etude IDATE
    (3) Etude médiamétrie 2014
    (4) silvereco.fr : les français, la santé et les objets connectés