Publié le

Cet homme veut faire de vous un ange gardien. Bernard Mourad a eu une idée simple : créer le 1er système d’alerte et le 1er réseau citoyen fondés sur la solidarité de proximité en cas d’urgence. La Croix Rouge française et la Fédération Française de Cardiologie y croient, puisqu’ils ont accepté d’en être partenaires. Carte d’identité de cette application gratuite pour protéger son voisin.

L’inventeur

Bernard Mourad, un banquier d’affaire, a eu le déclic en apprenant la triste nouvelle du décès d’une voisine de 78 ans : le SAMU était arrivé rapidement mais trop tard, alors qu’un secouriste habitait à proximité… Ce fils de cardiologue décide alors de financer la première application d’entraide en cas d’urgence : MySOS.

Le principe

Les personnes susceptibles de se trouver en difficulté renseignent un formulaire comprenant des données personnelles et médicales, ainsi que des proches à contacter en cas d’urgence. L’application propose également à tout utilisateur de rejoindre un réseau d’"anges gardiens", prévenus lors d’une situation de détresse à proximité (urgence médicale, incendie, agression).

Comment ça marche

Quand une personne rencontre un problème, elle active l’application de son Smartphone qui déclenche immédiatement une alerte auprès des proches, des services de secours et/ou des anges gardiens à proximité.

Les +

Les antécédents médicaux et les coordonnées du médecin traitant s’affichent en fond d’écran du téléphone, même verrouillé, permettant ainsi aux pompiers et aux personnels médicaux de réagir avec plus d’efficacité encore. L’application contient également un guide des gestes qui sauvent pour permettre à tous de venir en aide.

Le prix

L’application est entièrement gratuite. Un souhait de Bernard Mourad est de convaincre les constructeurs de Smartphone de l’intégrer au "pack de base" pour que tous l’aient dans leur mobile.

Les résultats

En septembre 2014, l’application comptait déjà plus de 100 000 « anges gardiens » en France, seulement 9 mois après le lancement.

Rejoindre la communauté des "anges gardiens"