Publié le

C’est pour fêter son passage à la cinquantaine que Virginie Gorse a ouvert un blog sur le passage à l’âge "-génaire" : quadra, quinqua, sexa, et plus si affinités. Son credo : vieillir d’accord mais de façon Rock 'n' roll ! Deux ans plus tard, jeunevieillispas.com rassemble plus de 1000 followers accros à ses billets d’humeur. Interview décalée d’une journaliste qui déride la vieillesse.

Depuis que j’ai 50 ans, j’ai réalisé que… ce n’est pas vieux !

On s’en fait tout un monde et le jour où ça vous tombe dessus, on se rend compte que ça ne change rien : j’ai toujours la même soif de vivre. Certes, les ambitions professionnelles sont un peu derrière, mais cela laisse de la place pour autre chose. Et puis, pourquoi le cacher : je découvre un peu l’égoïsme !

Depuis que j’ai créé ce blog sur le fait de vieillir, mon entourage pense de moi que… je ne pense qu’à ça !

Du coup, on ne me parle plus que de vieillissement ! Je crois qu’au départ, mes amis pensaient que ça me faisait vraiment flipper mais ils ont fini par comprendre que j’en joue beaucoup. Il ne me viendrait pas une seconde à l’esprit de mentir sur mon âge alors qu’avant ce blog, je crois que je n’aurais pas eu de scrupule à me rajeunir un peu.

Depuis que j’ai 1000 followers, j’estime que l’âge est un sujet qui intéresse… un peu tout le monde.

Je rassure les plus jeunes, qui nous trouvent finalement "normales" et moi je me rassure en voyant les New-Yorkaises de 70 balais super lookées !

Depuis que j’écris sur la vieillesse, j’ai adopté une routine anti-âge.

Depuis que j’ai passé la barre de la cinquantaine, je ne me suis jamais considérée aussi… créative.

Ce qui s’exprime via le blog mais aussi dans la manière dont j’aborde des sujets que j’avais totalement ignorés jusque-là. Depuis que j’ai 50 ans, j’ai arrêté de remettre à demain : il faut y aller, oser être plus punchy !

Depuis que je mets en avant les égéries "in matures" sur mon blog, je me suis surprise à me comparer à… Meryl Streep.

C’est plus une projection qu’une comparaison. Cette femme a su faire de la vieillesse une arme. Quand je regarde de vieilles photos, je me dis que j’étais super bien avant mais je n’en avais pas conscience. On se trouve rarement jolie à son âge. J’essaie donc de changer la donne. Après, je ne vais pas vous mentir : côté séduction, ce n’est plus aussi facile.

Depuis que j’écris sur la vieillesse, j’ai adopté une routine anti-âge à base de… maquillage.

Sans charger, j’essaie de me maquiller un peu plus, de me faire les ongles. Sans angélisme, je vois mes rides comme des rides d’expression. Je ne les aime pas tous les jours et il m’arrive même de les atténuer, mais j’ai totalement arrêté le botox. Mon objectif n’est pas de paraître plus jeune. J’aimerais juste avoir l’air reposée, avec une bonne mine.

Posté par Facebook sur  jeudi 27 août 2015

Depuis que j’interroge les seniors sur leur look, je considère que le mien est plutôt… classique Rock 'n' roll.

Je suis restée au stade Jeans/baskets tout en me demandant si "je peux encore". A bien y réfléchir, à 50 ans, le look devient moins important que l’allure. J’ai pris des cours de posture pour me tenir plus droite par exemple. La façon d’être est plus importante que la ride !

Depuis que j’assume d’être une femme mûre, je me sens… parfois très vieille, parfois jeune…

Pour vous donner un exemple, il m’arrive de m’enfiler un paquet de bonbons et de me dire 10 minutes plus tard qu’il faut que je mange des tomates pour avoir des antioxydants. J’aime aussi écouter la musique très fort et danser comme une gamine toute seule. L’essentiel dans tout ça, c’est de garder son sens de l’humour. Les marques de cosmétique devraient changer de langage. Pourquoi parler de crème "anti-ride" ? La vieillesse n’est pas une guerre !

Depuis que j’étudie les "vir-âge" de mes contemporaines, j’ai envie de donner le conseil suivant aux "p’tits jeunes"

Profitez de la tête que vous avez maintenant car dans 20 ans vous allez la regretter ! Et c’est un conseil qui vaut à tous les âges !