Publié le

Alors que, sous l’impulsion de la ministre de l’écologie Ségolène Royal, les poids lourds de la grande distribution s’engagent contre le gaspillage, les initiatives fleurissent pour aider les ménages à moins jeter. Après les économies d’énergie des années 80, une nouvelle chasse au Gaspi ?

Gaspi

Souvenez-vous, à la toute fin des années 70, les hydrocarbures sont rationnés et la "chasse au gaspi", cette petite bête qui fait trop consommer, est ouverte à grand renfort d’annonces et de spots publicitaires.

Aujourd’hui, outre le pétrole, c’est la nourriture gâchée qui pourrait faire l’objet d’une nouvelle chasse.

Les ménages, champions du gaspillage

La grande distribution française a accepté le 27 août 2015 de prendre des engagements volontaires : dons des invendus généralisés à toutes les surfaces alimentaires supérieures à 400 m², valorisation des déchets, suppression de la date optimale de consommation de certains produits... Cependant, d’après une étude 2010 de la Commission Européenne, les grandes surfaces ne seraient responsables que de 6.6% des pertes, loin derrière les ménages qui représentent près de 74% du gaspillage alimentaire en France. Au total, un foyer de 4 personnes jette chaque année 20 à 30 kilos de nourriture, dont 7… encore emballés ! Quelles sont les bonnes idées pour aider les Français à consommer mieux pour jeter moins ?

Infographie - Le gaspillage alimentaire en France

©Min.Agri.Fr

Acheter malin en bas de chez soi

Une partie des produits sont jetés à cause de leur date de péremption, une perte sèche pour les commerçants… La plateforme Zéro-Gâchis, pionnière de la lutte anti-gaspi, tente de changer les choses. Depuis 2011, elle propose aux magasins de référencer chaque jour ces produits dans un rayon identifié "Zéro Gâchis", où les promotions peuvent aller jusqu’à 70%. Une aubaine pour les consommateurs, qui découvrent les produits disponibles près de chez eux via l’application ou en magasin. Bien implantée en Bretagne, la start-up gagne du terrain un peu partout en France.

Lancée en octobre 2014, l’application Optimiam vous géolocalise pour offrir des promoflash sur des excédents de produits frais, bradés par des commerces alimentaires proches de vous. Pour l’instant uniquement disponible à Paris, Optimiam compte déjà 30 000 utilisateurs.

Autre bonne idée lancée début 2015 pour lutter contre le gaspi dans les restaurants : le "Gourmet bag", une réinvention du "doggy bag" américain. Ce concept lancé à Lyon séduit restaurateurs et consommateurs. L’impact est réel : 50% de déchets alimentaires en moins pour les premiers et la possibilité de terminer son plat le lendemain pour les seconds !

Partager avec son voisin plutôt qu’avec sa poubelle

Côté frigo des particuliers aussi, la chasse au gaspi est lancée.

Vous partez en voyage, vos enfants ne rentrent finalement pas dîner… Bref, vous avez des produits frais sur les bras ? Avec l’application web et mobile Partage ton frigo, vous pouvez publier le contenu de votre frigo pour le partager avec vos proches, et permettre à vos amis ou voisins de venir se servir chez vous plutôt qu’au supermarché.

Vous aimez les soupes et le disco ? Vous allez adorez les Disco-Soupes. Cette association s’installe au cœur des villes avec sa musique, ses marmites et ses épluche-légumes pour distribuer des soupes fabriquées avec des légumes mis au rebut. Depuis 2012, ces fiestas anti-gâchis fédèrent plus de 2 000 bénévoles dans une vingtaine de pays, pour plus de 50 tonnes de fruits et légumes sauvés de la poubelle et 100 000 soupes servies. Lyon, Caen, Besançon et d’autres grandes villes accueilleront bientôt leur disco-soupe : les plus motivés trouveront sur leur site le kit pour organiser leur propre fiesta anti-gâchis.

Et pour mieux comprendre les dates de conservation de vos aliments, Le Ministère de l’agriculture donne quelques clés dans une infographie simple et instructive.

Alors, qui aurait cru que lutter contre le gaspillage vous permettrait de rencontrer vos voisins en dansant le disco ?

JT national de 19-20h sur France 3, le 18/8/2013. Présentation de l'initiative de Zéro-Gâchis.