Publié le

Il n’y a pas que LinkedIn ou Viadeo pour promouvoir son parcours professionnel sur Internet. De nouvelles plateformes prennent vie, qui font évoluer la recherche d’emploi en donnant plus de pouvoir aux candidats. Parmi elles, Future is Good, un réseau qui encourage l’entraide entre demandeurs d’emploi. Le coup de main numérique, nouvelle arme pour lutter contre le chômage ?

Notre but est de renforcer l’estime de soi, montrer à ceux qui sont découragés de quoi ils sont capables et leur donner les clés pour rebondir.

"Trouver un job qui vous rend heureux", voici la proposition enthousiasmante de Futur is Good, le premier réseau d’entraide pour la recherche d’emploi né en 2012. Son principe est simple : faire appel à l’esprit collectif pour aider les personnes à trouver un emploi ou monter leur entreprise. La plateforme rassemble près de 8 000 membres. Tous ont renseigné un grand nombre d’informations pour montrer leurs compétences, mais aussi "révéler leur potentiel". En d’autres termes, le candidat est guidé pour présenter ses talents, résumer sa motivation en une phrase-clé, décrire son esprit d’équipe et la cohérence de son projet professionnel. Des outils innovants ont également été mis en place pour faciliter la recherche d’emploi, valider ou améliorer des compétences. Développé avec le Projet Voltaire, l’un d’entre eux permet par exemple d’attester de son niveau d’orthographe, essentiel à certains postes. Une fois complété, le profil se présente de manière ludique, à l’aide d’icônes qui rendent très lisible le parcours des candidats.

Plus qu’un CV relooké

L’essentiel n’est cependant pas dans ce CV amélioré, mais dans les mécanismes d’entraide mis en place. Alors que des milliers d’annonces d’emploi sont proposées chaque jour, les membres de la communauté se contactent en s’appuyant sur des algorithmes de matching. L’esprit résolument positif de la plateforme a pour objectif de donner un petit coup de pouce qui peut faire la différence. "Notre but est de renforcer l’estime de soi, montrer à ceux qui sont découragés de quoi ils sont capables et leur donner les clés pour rebondir", explique François Moullec, co-créateur de Futur is Good. Les candidats de tous les âges et tous les secteurs partagent donc leurs expériences, leurs réseaux et leurs encouragements. Et plus ils sont actifs dans l’entraide, plus leur profil est valorisé auprès des recruteurs… Un vrai système vertueux !

Un secteur en pleine révolution

Dans cet univers RH en pleine transformation, Futur is Good n’est pas seul. Sur Kudoz, le candidat sélectionne son entreprise à la manière de Tinder, d’un glissement de doigt sur l’écran. Née en 2013, l’application compte déjà 100 000 utilisateurs. Ce que révèlent finalement ces innovations, c’est le besoin de plateformes de recherche d’emploi en phase avec le monde de l’entreprise d’aujourd’hui, plus protéiforme et qui crée des trajectoires professionnelles moins linéaires qu’auparavant. Un seul mot d’ordre pour aller plus loin encore : au travail !

L'application Kudoz

Mots-clés