Publié le

Comment garantir la sécurité des objets intelligents ? Une Fondation vient d’être créée à Londres pour répondre à cette question essentielle.

Selon le dernier rapport de Symantec "State of privacy" (février 2015), 57% des Européens s’inquiètent du fait que leurs données ne soient pas sécurisées et 59% ont déjà fait l’expérience d’un problème lié à la protection de leurs données dans le passé. Des chiffres qui pourraient croitre rapidement avec le développement du marché des objets connectés. En effet, certaines de leurs failles de sécurité peuvent inquiéter. Si on y remédie pas, pourra-t-on vraiment adopter toutes ces innovations sans crainte ?

Vers des normes de sécurité mondiales ?

Conscientes des attentes des consommateurs concernant la sécurité de ces objets intelligents, plus de 30 sociétés britanniques viennent de créer une fondation consacrée à ce sujet sensible. Annoncée le 23 septembre dernier après huit mois de consultations, et inaugurée le 1er décembre, l’IoT Security Foundation compte dans son comité exécutif des entreprises de renom telles que British Telecom, Vodafone, Intel, Broadcom ou encore Copper Horse Solutions ... qui verseront une cotisation annuelle dédiée à son financement. Son but : « promouvoir l’excellence » dans le domaine de la sécurité de l’IoT (Internet of Things) et sensibiliser les acteurs du secteur. Concrètement, l’IoT Security Foundation envisage d’émettre des certifications, garantissant des objets connectés développés avec un souci de sécurité des données personnelles. A terme, ces certifications pourraient devenir les normes mondiales de sécurité anti-hacking de ces objets.

Découvrez le site de la Fondation