Publié le

L’alcool en entreprise causerait jusqu’à 130 000 accidents de travail par an en France. Une fatalité ? L’éthylotest connecté que propose iThylo, start-up parisienne, change la donne et permet de confirmer l'identité du souffleur à distance grâce à un système de reconnaissance faciale.

Les chiffres sont éloquents : en France, chaque année, parmi les 650 000 accidents du travail recensés, 10 à 20% seraient liés à l'abus d'alcool. D’ailleurs, les décideurs ne s’y trompent pas : selon un sondage réalisé fin octobre 2015 par BVA pour le gouvernement, 72% des responsables du personnel estiment que l'alcool peut avoir des répercussions graves en entreprise, en premier lieu accroître les risques d'accidents du travail.

Un éthylotest connecté à destination des entreprises

Pas toujours facile d’agir ou de sensibiliser ses collaborateurs dans ce domaine, même s’il existe un cadre législatif. L’initiative portée par une start-up parisienne, iThylo, va simplifier les choses avec un outil qui a été développé pendant 2 ans, avant d’être lancé en septembre 2015. Cet éthylotest connecté permet de dissiper tout soupçon lié à la consommation d'alcool. L'outil s'adresse prioritairement aux entreprises de transport (taxis, chauffeurs routiers...), de BTP, mais plus largement aux sociétés qui désirent assurer la sécurité et la santé de leur personnel.

La reconnaissance faciale pour diminuer les accidents

Le procédé ? Très simple ! L'employé branche iThylo sur son Smartphone, sélectionne le dépistage d'alcool, centre son visage sur l'image qui apparaît à l'écran et souffle dans l'appareil électronique comme dans un éthylotest traditionnel. Ses données sont analysées, stockées puis envoyées instantanément à l'employeur. Une manière efficace et finalement transparente d'assurer une certaine tranquillité aux entreprises, tout en diminuant sensiblement le risque d'accident.

iThylo