Publié le

C’est un fait : le SMS et les messageries instantanées supplantent la voix et le courrier postal pour les communications courantes. Les entreprises y voient là, peu à peu, une nouvelle manière de communiquer avec leurs clients. A vos SMS.

Souvenez-vous, c’était il n’y a pas si longtemps, à peine 20 ans… Que ce soit pour prendre des nouvelles d’un ami ou pour commander un vêtement, le premier réflexe était de décrocher son combiné téléphonique. Les temps ont changé. Bienvenue dans l’ère de l’écrit, mais de l’écrit court.

Raccrochez, écrivez

Aujourd’hui, c’est de quelques mots pianotés voire d’un acronyme plus ou moins clair (LOL, a2m1, OKLM…) que l’on se parle. Que ce soit par les SMS ou les plateformes de messagerie instantanée (Snapchat, Messenger, WhatsApp et autres), le message court s’est imposé pour détrôner la parole sonore : dans les pays "développés", un quart des personnes ayant un téléphone ne l’utilisent plus pour téléphoner, mais préfèrent les messages textuels. En Angleterre, une étude du Telegraph montre que le nombre d’appels téléphoniques a baissé de plus de 38% entre 2007 et 2013. Les raisons d’un tel désamour ? L’appel serait perçu comme intrusif et peu efficace, car dépendant trop de la disponibilité du "receveur". Scott Campbell, professeur de télécommunication à l’université du Michigan, le confirme "Téléphoner est mal perçu. [Pour certains utilisateurs] c’est presque un viol…". Pas étonnant alors que les mots reflètent cette réalité. Le nouveau verbe français tchatter ne signifie pas "bavarder de vive voix", comme le voudrait sa traduction de l’anglais, mais dialoguer par écrit.

Commander d’un SMS

D’un point de vue commercial, le texte court tend à devenir un des modes de communication les plus efficaces, avec un taux de lecture supérieur à 97%, loin devant les mails commerciaux (40%). Certaines entreprises basent donc tout leur business model sur le SMS, dans le but de rendre l’acte de commande aussi naturel que possible. C’est par exemple le pari de la Crème de la crème, une Start-up d’étudiants de grandes écoles lancée courant 2015. Grâce à elle, on peut commander par SMS des services professionnels aux étudiants des meilleures écoles du pays : étude de marché, business plan, mais aussi recrutement de stagiaire ou encore soutien scolaire… Autre exemple français, la Logoterie. L’agence Muchimuchi propose ce service aux jeunes entreprises ayant besoin d’un logo. Il suffit d’un SMS stipulant le nom de la Start-up, son activité et le style souhaité, et un devis est envoyé. Ces deux entreprises se sont inspirées de leur grand frère américain Magic, qui existe aux Etats-Unis depuis début 2015. Une réservation d’avion ? La meilleure pizza 4 fromages de la ville ? Des fleurs à votre petite amie vivant à l’autre bout du monde ? Ou même la location d’un éléphant ? Il suffit de formuler sa demande et d’accepter ou non le devis que propose l’opérateur, tout cela par SMS. En France, c’est le service "Clac des doigts" qui a pris la balle au bond avec exactement la même idée. De quoi faire réfléchir les entreprises plus installées : si des clients sont prêts à payer 10 à 20% de commission en plus pour commander un produit par SMS, peut-être est-il temps de développer les achats par ce biais…

Protéger le SMS

Avec des commandes par SMS toujours plus faciles et nombreuses, la protection de nos messageries de portable devient critique. Différentes stratégies existent. De nombreuses applications voient le jour pour protéger d’un code secret supplémentaire certains messages aux informations sensibles. C’est notamment le cas de SMS locker… Plus efficaces, d’autres applications sont en fait des services de messagerie instantanée, qui cryptent les messages pour que leur contenu ne soit lu par personne.
On notera ainsi Signal Private Messenger, Zendo ou encore WickrMe. De manière plus radicale, la suppression d’un message est un bon moyen pour ne pas qu’il puisse être lu… Les services de messagerie instantanée permettent pour la plupart de supprimer les messages, et intègrent parfois des options autodestruction des messages, au bout d’une durée choisie par l’utilisateur. Enfin, pour les parents souhaitant empêchant les achats intempestifs de leurs progénitures, les opérateurs (SFR, Orange…) proposent pour la plupart une option blocage des achats multimédias et des SMS surtaxés (SMS+).

Simple, utile et efficace, le service Clacdesdoigts.com répond à toutes vos demandes par SMS.