Publié le

Coach agile en entreprise : ce nouveau métier n’a pas pour but de fournir aux salariés des facultés de ninjas, mais d’apporter un peu de souplesse aux structures hiérarchiques traditionnelles. Mais quels bénéfices y trouvent les salariés ? Réponses avec Véronique Messager, coach Certifiée HEC et spécialiste de l’agilité.

Le coach agile travaille sur la "transformation agile des entreprises", qu’est-ce que c’est ?

Véronique Messager

La notion d’agilité est née dans les années 90, dans de la sphère i-tech, pour se répandre ensuite dans les autres secteurs. L’idée est que dans un contexte économique, technique et social de plus en plus complexe et changeant, l’ancien modèle d’entreprise organisée en silos, très hiérarchisée, avec des processus figés, n’est plus adapté. Le terme agile désigne donc cette mouvance qui table sur l’adaptabilité, la réactivité et l’innovation permanente à tous les niveaux de l’entreprise – l’offre, les outils, les pratiques, l’organisation – pour faire face à cet environnement en constante mutation.

Par quoi passe cette innovation ?

Elle peut être méthodologique ou organisationnelle. Pour ma part, je me concentre depuis quelques temps sur le volet humain, parce qu’une entreprise aura beau changer ses méthodes, elle n’obtiendra jamais les résultats espérés si elle ne replace pas l’humain au cœur de son système. La méthode agile cherche donc à développer des modes de travail plus collaboratifs et moins hiérarchisés. Nous sommes formés, dès le système scolaire, à la réussite individuelle et la concurrence. A contrario, l’agilité veut créer les conditions d’une meilleure coopération et communication entre les salariés, et avec leur direction.

Une entreprise aura beau changer ses méthodes, elle n’obtiendra jamais les résultats espérés si elle ne replace pas l’humain au cœur de son système

En quoi consistent vos missions, concrètement ?

J’accompagne les managers et les équipes dans le changement de leurs pratiques et de leurs mentalités. Pour le manager, cela va concerner essentiellement sa posture : comment abandonner l’attitude de contrôle et d’autorité traditionnelle pour laisser ses employés s’autogérer ? Toutes les strates sont concernés par cette question : que déléguer et comment ?

Avec les équipes, j’utilise souvent un outil de typologie de la personnalité, pour les aider à mieux comprendre qui ils sont, comment ils communiquent, et comment leurs différentes personnalités peuvent mieux interagir ensemble. Mais cela peut aussi passer par des jeux, comme "Remember the future" – comment ils se voient dans deux ans – ou, pour les équipes marketing, par des "Product vision box" : au lieu de rédiger un cahier des charges, ils imaginent leur futur produit comme une boite à base de collages, avec des points forts, des arguments de vente, etc.

Y a-t-il un type d’entreprise plus concerné par l’agilité ?

J’interviens dans tous les secteurs – énergie, télécoms, services, éditeurs logiciels – et toutes les tailles d’entreprises. L’agilité est née dans les startups, c’est-à-dire des petites structures, par essence moins cloisonnées, où tout le monde se connaît et fait tout. Cependant, un mastodonte peut être un candidat à l’agilité pourvu qu’il ait une sincère volonté de changement. Mais il arrive parfois que l’on se heurte à une culture traditionnelle trop ancrée, ou à des individus qui n’adhèrent pas aux valeurs qu’on essaye d’inculquer, et cela peut rendre le travail plus complexe.

Quel est le bénéfice de l’agilité pour les salariés ?

L’agilité porte une vision plus humaine de l’entreprise, en réponse à un besoin d’épanouissement personnel. Depuis 2010, on parle beaucoup des risques psychosociaux en entreprise, des notions de bonheur au travail et "d’entreprise libérée". Dans ce contexte, la méthode agile s’occupe beaucoup de la responsabilisation des salariés, du relationnel, de l’affirmation de soi, pour redonner du sens au travail. Et plus les salariés se sentent à l’aise dans leur travail, plus cela rejaillit sur la performance globale de l’entreprise.

Visitez le site de Véronique Messager