Publié le

Changer une roue de voiture, poser des étagères et faire ses impôts : weekend difficile en perspective… Heureusement, la Care Economy existe et avec elle, la start-up "Carion". Son principe ? Utiliser internet pour étendre les liens d’entraides à toute une ville, et permettre aux particuliers, déjà en poste ou souhaitant un complément de revenus, de valoriser leur savoir-faire. Rencontre avec sa fondatrice, Marie-Pierre Desbons.

Quel est le concept de Carion ?

Marie-Pierre Desbons : Carion a une vocation de mise en relation : d’un côté des particuliers en besoin de services à domicile (bricolage, cuisine, assistance informatique ou administrative…), de l’autre des Carioneurs. Ceux-ci sont sélectionnés parmi des personnes venues de tous horizons, étudiants, salariés, retraités… Tous souhaitent valoriser leur savoir-faire, en marge d’une activité principale ou pas.

Un jeune entrepreneur dans les services à la personne y verra une opportunité de se lancer, un retraité d’occuper son temps libre au service des autres, un salarié de compléter ses revenus.

A l’arrivée, c’est un rapport donnant-donnant via une plateforme numérique qui simplifie les échanges.

Pourquoi cette nouvelle offre ?

Elle répond à deux tendances : l’augmentation des besoins en services à la personne d’une part, et l’évolution du marché du travail d’autre part, qui fait que le salariat traditionnel est de plus en plus concurrencé par d’autres formes de travail plus indépendants, plus nomades également. Autour de ces deux tendances, nous avons souhaité créer un écosystème de proximité pour faciliter la vie de chacun. C’est un système de confiance et de responsabilité.

Et cela s’inscrit dans une philosophie de care economy ?

Tout à fait. Carion favorise la notion d’attention et d’entraide. Auparavant, ces fonctions étaient remplies par les liens familiaux par exemple, le lien social était plus fort. Aujourd’hui, on peut recréer des communautés d’entraide grâce aux liens de communication : les Carioneurs sont sélectionnées par nos soins selon une éthique et un savoir-être, et rémunérées à leur juste valeur.

Pour les particuliers, j’y vois un bénéfice personnel et social qui permet de rééquilibrer les tâches au sein de la famille. Ils ont également la possibilité de noter les prestations en ligne selon leur degré de satisfaction.

Avec ce service en ligne, nous développons un nouveau modèle d’entraide privée organisé de façon collective, et qui valorise les notions de confiance et de respect mutuel.

Découvrir le site carion.com Rejoindre Carion sur Facebook Suivre l'actualité de Carion sur Twitter