Publié le

La jeune génération participe à l’innovation Made in France. La preuve : le 21 septembre 2015, Eliot Sarrey, 14 ans, est devenu le premier Français lauréat de la Google Science Fair 2015, le prestigieux concours d'innovation technologique du géant de l’Internet. Retour sur ce succès tricolore.

Et si on pouvait arroser ses plantes confortablement installé dans son canapé ? Une idée qui a de quoi séduire les 17 millions de Français qui jardinent. C’est ce que propose le Bot2karot (prononcer "botte de carotte"), le robot jardinier qui a été imaginé par Eliot Sarrey, un jeune adolescent de 14 ans. Grâce à cette invention, l’inventeur en herbe a été sélectionné parmi les 20 finalistes de la Google Science Fair 2015, un concours scientifique en ligne ouvert aux moins de 18 ans. Après s’être envolé pour la Californie, Eliot Sarrey a décroché l’Incubator Award, qui récompense "un projet extraordinaire dans le domaine de la science", sa dotation de 10 000 dollars et une année de parrainage par un mentor ! L'année dernière, c’est le Français Guillaume Rolland qui avait ouvert la voie avec son réveil olfactif SensorWake, mais sans parvenir à remporter de prix.

Bot2Karot, mode d’emploi

Tout a commencé dans le garage familial transformé en atelier, situé dans le petit village de Moron, en Meurthe-et-Moselle (54). C’est là qu’Eliot Sarrey a mis au point son prototype, développé ensuite à l’aide d’une imprimante 3D. L’idée de départ était simple: "Dans mon cas, avoir des légumes dans mon jardin serait un miracle. Chaque année, j'en plante, mais faute d'arrosage fréquent, les plantes meurent, et faute de binage, les mauvaises herbes prospèrent ! La solution serait que quelqu'un me donne un coup de main. Mais qui ? Un petit robot que, depuis mon Smartphone, je pourrais commander ou préprogrammer pour qu'il réalise les tâches fastidieuses de mon potager". Aujourd’hui, d’une commande sur son portable, Eliot peut donc demander à Bot2karot de biner ou d’arroser son potager à distance. Muni d’un bras articulé, le robot peut même repiquer tout seul les plants. "Grâce à Bot2Karot, le jardinage est devenu possible aux personnes actives ou à mobilité réduite". Une innovation dans la droite ligne de la tendance des potagers en ville

Présentation du prototype Bot2Karot.