Publié le

Pour Bibliothèques Sans Frontières, l’accès à la culture et au savoir est un droit élémentaire, mais aussi une priorité. En octobre, son Ideas Box – une médiathèque en kit destinée aux populations défavorisées – a reçu à l’unanimité le prix du jury du Google Impact Challenge. Eve Saumier, Directrice adjointe à la communication de l’ONG, revient sur la mission de cette bibliothèque innovante.

Est-ce que comme l'ONG Médecins Sans Frontières, votre bibliothèque est un outil de protection et de soin ?

Eve Saumier - Bibliothèques Sans Frontières

Notre conviction est que l’information, la culture et l’éducation ont une place très importante dans les contextes humanitaires d’urgence et plus généralement auprès des populations vulnérables. Prenons l’exemple d’un réfugié : il passera en moyenne 17 ans dans un camp, sans sortir ni travailler. Lui fournir un toit, de la nourriture et des soins est évidemment essentiel. Mais lui donner accès à des outils de communication, de création et de formation, c’est l’aider à voir vers l’avenir et à se reconstruire. La mission de BSF est donc de compléter l’action fondamentale des organisations humanitaires, pour tenter d’impacter durablement l’épanouissement des personnes touchées.

Comment est née l’idée de l’Ideas Box ?

Lors de notre intervention en Haïti en 2010, suite au séisme. Nous avions installé des bibliothèques sous tentes dans les camps d’accueil des victimes et nous avons rapidement constaté qu’elles devenaient des repères, des espaces de normalité. Par la suite, nous avons effectué un gros travail de recherche et développement afin d’imaginer un nouvel outil utilisable dans tous les contextes. Philippe Starck a été séduit par le projet de l’Ideas Box et a conçu pour nous cette médiathèque portative de 100 m2, déployable en 20 minutes.

Un concept qui révolutionne la bibliothèque traditionnelle…

Oui, l’Ideas Box utilise tous les outils pour répondre aux besoins communicationnels et culturels des populations : des tablettes connectées, une vidéothèque, un cinéma, des jeux, mais aussi des outils créatifs pour dessiner ou filmer. Dans un camp de réfugiés congolais, nous avons eu la surprise de voir d’anciens enfants soldats créer un court-métrage de zombies. C’était une belle façon d’extérioriser ce qu’ils avaient vécu.

Quels sont vos objectifs de développement grâce au Google Impact Challenge ?

10 Ideas Box sont actuellement déployées dans le monde, soit dans des contextes d’urgence, en Jordanie par exemple, soit dans des quartiers défavorisés. Notre but est d’en déployer 1 000 d’ici 3 ans pour toucher 5 millions de personnes. Pour cela, il faut industrialiser l’Ideas Box, c’est-à-dire produire plus rapidement, créer des contenus plus vite et toujours mieux adaptés aux spécificités culturelles, développer nos réseaux locaux… Un travail de taille mais nécessaire, en particulier dans le contexte actuel qui réaffirme l'importance de l'éducation dans le développement des populations.

Prix du jury du Google Impact Challenge France 2015

Visitez le site de Bibliothèques Sans Frontières